Stay in Touch With Us

Odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore.

Email
magazine@example.com

Phone
+32 458 623 874

Addresse
302 2nd St
Brooklyn, NY 11215, USA
40.674386 – 73.984783

MarketingCrunch

  /  Actus   /  5 Tendances du Digital Marketing à ne pas louper en 2019
5 Tendances du Digital Marketing à ne pas louper en 2019

Comment le marketing digital va évoluer ces prochaines années ? Quelles sont les tendances du marketing digital en 2019 ?

Vous vous posez sûrement ces 2 questions. Et cela se comprend …

Le marketing digital est une industrie en constante évolution.

Chaque mois, de nouveaux changements font leur apparition que ce soit dans l’univers des réseaux sociaux, le search (Google) ou le marketing de contenu.

De nouvelles technologies arrivent dans nos vies, comme l’intelligence artificielle.

Les algorithmes sont plus performants et intelligents.

Toutes ces avancées rendent le marketing digital toujours plus précis, efficace … et difficile à appréhender.

La clé pour dompter le marketing à l’ère du digital est de rester au courant des nouvelles tendances pour ainsi comprendre comment vous allez orienter votre stratégie aujourd’hui et dans les années à venir.

En effet, ce qui a marché pour vous avant ne marchera peut-être plus maintenant parce qu’encore une fois le marketing digital est une industrie en constante évolution.

Après avoir effectué quelques heures de recherches pour vous aider à rester à jour sur l’actualité, je vous ai concocté un article reprenant les 13 tendances du marketing digital que vous ne devriez pas ignorer en 2019 (et après).

1) Le contenu éphémère (Stories) va continuer à s’étendre

Les Stories peuvent être définies comme étant plusieurs images ou vidéos assemblées ensemble sous la forme d’un diaporama, et qui ensemble racontent une histoire.

À la différence d’une publication classique, elles ont une durée de vie de seulement 24 heures.

Les internautes les adorent parce que cela leur permet de publier sur les réseaux sociaux de manière plus spontanée et donc avec moins de préparation qu’un contenu classique.

Elles ont été popularisées par Snapchat et ensuite reprises par Instagram en août 2016.

Comme vous le voyez, les Stories s’affichent tout en grand sur l’écran, ce qui permet de créer des expériences immersives.

C’est une véritable réussite quand on compte qu’il y a déjà plus de 400 millions d’utilisateurs Instagram qui font des Stories chaque jour, soit 2 fois plus d’utilisateurs actifs que sur Snapchat …

Facebook a clairement annoncé durant la conférence F8 en mai 2018 qu’il s’agit du canal de communication de demain.

Chris Cox, la personne en charge du département produit chez Facebook, a expliqué que « le format de la story est sur le point de dépasser le fil d’actualité et ainsi devenir la première manière dont les gens partagent des choses avec leurs amis d’ici l’année prochaine ».

Mais ne pensez pas que seuls vos proches aiment faire des Stories …

Les entreprises savent aussi en servir ! Sur Instagram, 1/3 des Stories les plus vues ont été produites par des entreprises, selon Instagram.

Les entreprises veulent investir leur temps et leur argent dans les Stories pour profiter de ce format à la fois authentique et engageant, qui en plus leur permet d’avoir toute l’attention de la personne, pour :

  • Humaniser leur marque
  • Montrer du contenu « behind-the-scene »
  • Montrer l’avancement d’un projet ou la création d’un produit
  • Teaser des nouveaux produits
  • Faire une annonce
  • Etc. (la limite dépend vraiment de votre créativité).

De plus, l’aspect éphémère des Stories fait que les entreprises peuvent en profiter pour faire des promotions à durée limitée.

Vous n’aimeriez pas passer à côté d’une telle offre, pas vrai ?

Enfin, depuis 2017, les entreprises peuvent aussi faire de la publicité dans les Stories et promouvoir leurs offres assez habilement.

Les Stories sont aussi apparues sur Facebook, Messenger et WhatsApp.

Une preuve qu’elles deviennent la norme sur les réseaux sociaux et les plateformes de messagerie sociale.

Si vous ne savez pas comment démarrer avec les Stories, inspirez-vous de ces 10 exemples de Stories Instagram que j’ai commentés dans cet article de mon blog.

2) La recherche vocale

Aujourd’hui, je suis sûr que vous êtes tous des pros de la recherche sur Google.

Par exemple, si vous vouliez en savoir plus sur les tendances du marketing digital, vous feriez une recherche de ce type :

« Tendances marketing digital »

Cela est en train de changer avec la recherche vocale sur mobile.

Selon Gary Vaynerchukune recherche Google sur 4 est vocale sur un appareil mobile.

En 2020, on estime même que 50% des recherches seront vocales.

D’ailleurs, si vous voulez faire le test, utilisez l’application Google sur votre smartphone et faites une recherche vocale …

Comme vous le voyez sur cette capture d’écran, je n’ai pas dit « tendances marketing digital ».

J’ai plutôt affirmé à voix haute ce que j’avais en tête : « Quelles sont les tendances du marketing digital ? »

Je dois vous avouer que j’ai dû refaire ma demande plusieurs fois avant que l’algorithme puisse comprendre mes paroles. La technologie est sûrement plus développée pour comprendre l’anglais que les autres langues.

Cela me laisse à penser que la recherche vocale n’est pas encore aussi développée chez nous en Europe qu’aux États-Unis. Dans les prochaines années, cela devrait bien sûr changer.

Cela ne veut pas dire qu’il faut l’ignorer !

En effet, les recherches réalisées par la voix ne sont pas tout à fait les mêmes que celles saisies au clavier.

Plutôt que d’écrire plusieurs mots clés sans les lier avec des déterminants ou des prépositions, les recherches que l’ont fait par la voix sont plus longues et sont comparables à des phrases entières (questions ou affirmations).

Les pros du SEO savent que les mots clés de longue traine seront d’autant plus importants à l’avenir. 

Comme vous vous en doutez, la recherche vocale a un impact sur le référencement de vos contenus puisqu’il faudra les optimiser pour montrer à l’algorithme qu’ils ont la réponse aux recherches vocales.

Par exemple, le titre de cet article pourrait être « Quelles sont les tendances du marketing digital en 2019 ? » pour montrer que mon article donne des réponses à la question de l’internaute.

Pour aller plus loin sur la recherche vocale, je vous recommande cet article qui vous montre comment optimiser vos contenus SEO pour la recherche vocale.

3) La vidéo

Le marketing vidéo est sur la pente ascendante.

YouTube, Facebook et Netflix se battent pour devenir votre deuxième télévision.

Les internautes veulent plus de vidéo, et c’est aux entreprises de s’adapter.

Cisco prévoyait d’ailleurs que 80% des contenus sur le web seraient des vidéos d’ici 2019. On attend maintenant que cela se confirme 🙂

J’ai encore d’autres statistiques intéressantes pour vous, toutes récoltées par Forbes :

  • Selon YouTube, la consommation de vidéo sur Internet double chaque année
  • 64% des consommateurs sont plus susceptibles d’acheter un produit en ligne après avoir vu une vidéo de ce produit
  • Les publicités vidéo représentent maintenant plus de 35% de toutes les dépenses publicitaires en ligne
  • Un tiers du temps passé en ligne par les internautes est dédié à regarder des vidéos

Sur les réseaux sociaux aussi, les vidéos sont très populaires, notamment sur Facebook et Instagram.

Buzzsumo vient justement de publier une étude assez révélatrice du succès de la vidéo sur Facebook.

Après avoir analysé 777 millions de posts Facebook en 2018, il en ressort que les vidéos reçoivent au moins 59% d’engagement en plus que les autres types de posts sur Facebook.

Sur les 500 publications les plus populaires sur Facebook en 2018, plus de 81% de ces publications étaient des vidéos !

Cela ne veut pas dire que vous devez totalement revoir votre ligne éditoriale, mais peut-être que publier plus régulièrement des vidéos pourrait raviver l’engagement de votre Page Facebook.

Les vidéos natives ont aussi beaucoup de succès sur LinkedIn. Pour le coup, cela fait un peu plus d’un an que l’on peut publier une vidéo nativement sur ce réseau social.

Encore maintenant, publier des vidéos sur LinkedIn vous permet littéralement d’obtenir de la visibilité GRATUITE.

Comment se lancer dans la vidéo en 2019 ?

Souvent, quand on pense aux vidéos, on pense à se filmer devant son smartphone et ensuite faire le montage (ou le déléguer).

Autant dire que cela demande d’être à l’aise à la caméra, une compétence qu’on n’a pas naturellement. Et en plus, cela demande des compétences en montage vidéo (ou de l’argent).

Si vous êtes de nature introvertie, cela peut vraiment paraitre intimidant.

Pour moi, ça l’était.

Alors pour me lancer, j’ai d’abord investi dans un logiciel de montage.

J’ai choisi Animoto pour son rapport qualité-prix et ses nombreuses recommandations (retrouvez dans cet article un tutoriel pour utiliser ce logiciel).

L’avantage de ce logiciel est que vous pouvez créer des vidéos professionnelles à partir d’images ou de mini-clips en seulement quelques minutes.

Cela m’a permis d’obtenir des résultats intéressants en termes de portée organique sur ma Page Facebook

Pour être plus à l’aise en vidéo, j’ai aussi enregistré des interviews sur Skype avec partage d’écran que j’ai ensuite publié sur mon Groupe Facebook privé.

C’est donc ce que je vous conseille de faire si vous ne vous êtes pas encore lancé …

Vous pouvez aussi lire mon nouvel article sur la vidéo Facebook, avec des conseils pour obtenir plus de vues et d’engagement sur vos vidéos.

4) La vidéo en direct

Et si on parlait maintenant des vidéos en direct ?

Facebook, YouTube, Twitter et Instagram nous permettent de passer en Live … mais est-ce que les entreprises s’en servent ?

Sur ce point, la transition semble un peu plus difficile.

Selon une étude conduite par Buffer, seulement 31% des marketeurs interrogés ont diffusé une vidéo en direct en 2017.

Pour ceux qui ont fait un Live, 91% des répondants ont utilisé Facebook comme plateforme pour diffuser leur Live, suivi par Instagram et Periscope.

Aujourd’hui, il est presque indispensable de faire des vidéos en direct. Votre public attend de vous un contenu plus authentique et engageant. C’est justement l’essence de la vidéo en direct.

Faire une vidéo en direct, c’est l’occasion de :

  • Montrer un évènement auquel vous assistez et que vos fans n’ont pas forcément accès (ex. : défilé de mode, conférence, etc.)
  • Faire une séance de questions/réponses
  • Lancer une émission hebdomadaire
  • Interviewer un expert ou un influenceur que votre audience admire

Les possibilités ne manquent pas pour interagir avec votre audience.

En 2018, Facebook a encore amélioré l’expérience des vidéos en direct, notamment avec l’arrivée des sondages en direct.

Si vous voulez faire des Lives Facebook professionnels (sans vous arracher les cheveux avec l’aspect technique), je vous invite à lire mon guide sur la production d’un Live Facebook.

5) La télévision des réseaux sociaux

En 2018, Facebook a lancé l’application IGTV, une plateforme dédiée à la vidéo pour les utilisateurs Instagram.

La particularité de cette app est que l’on peut y publier uniquement des vidéos au format vertical. En plus, les vidéos publiées peuvent durer jusqu’à 1 heure.

L’objectif bien sûr, c’est de favoriser la création de vidéos longs-format au sein d’une plateforme entièrement dédiée à la vidéo.

N’importe quel utilisateur Instagram peut créer sa propre chaîne sur IGTV (en plus, tous vos abonnés sont automatiquement abonnés à votre chaîne).

Facebook a aussi lancé mondialement « Watch », qui est aussi une plateforme dédiée à la vidéo, hébergée dans Facebook cette fois-ci.

Watch existait déjà aux USA depuis août 2017.

En quelques mots, Facebook Watch c’est :

  • Un endroit pour découvrir de nouvelles vidéos (par la recherche ou les suggestions)
  • Suivre les vidéos des Pages et personnalités que vous suivez
  • Un endroit pour retrouver vos vidéos enregistrées
  • Vidéos auxquelles vous pouvez participer (Watch Parties)

Certains « créateurs » peuvent aussi créer une émission sur Watch (que ce soit une web-série, tv réalité, reportage, etc.), avec une Page Facebook entièrement dédiée à l’émission.

Facebook Watch ressemble à un concurrent de YouTube.

Comme vous le voyez sur cette capture d’écran, on y voit les Pages auxquelles je suis abonnée et qui ont publié des vidéos.

Il y a aussi une barre de recherche pour rechercher une vidéo.

Même si Watch ne semble pas encore très adopté chez nous (malgré les 400 millions d’utilisateurs actifs mensuels), Facebook semble très sérieux à propos de cette plateforme et l’a exprimé de plusieurs façons :

« Nous voulons donner aux créateurs de contenu les outils nécessaires pour développer un business sur Facebook »

« Nous voulons donner la possibilité à n’importe quel créateur/média de pouvoir créer sa propre émission dans le futur »

Quant à IGTV, on ne sait pas vraiment dire s’il s’agit d’un concurrent de YouTube comme les vidéos qui y sont publiées le sont uniquement au format vertical (9:16).

Je me demande d’ailleurs si les créateurs présents sur YouTube viendront s’y aventurer. La question se pose.

Par contre, les influenceurs qui ont une grosse audience sur Instagram ont tout à gagner à développer leur émission sur IGTV.

Ce qui semble acquis, c’est que ces plateformes devraient devenir une seconde télévision pour nous, surtout pour les jeunes de la génération Z (nés après 1995).

Pour l’instant, on attend de voir ce qu’elles nous réservent 🙂

Post a Comment

You don't have permission to register